Le Grand B Tisier De Soutien Scolaire Aslc

Les nouvelles variétés de wordpress en 10 min Discours au vernissage de révélation

Il est nécessaire d'utiliser chaque hectare de la terre en tenant compte de la qualité inhérente à lui, en reunissant cela avec les particularités naturelles et économiques de la région donnée et l'économie concrète. C'est extrêmement important dans les conditions de couds les pays, où les systèmes de l'agriculture, la spécialisation de l'économie, et l'essentiel du sol des diverses régions se distinguent beaucoup.

Pour le début de l'automne on accepte la date du passage de la moyenne température de vingt-quatre heures de l'air par 10. C'est observé à la décade d'octobre, après quoi commencent les gelées et il y a une diminution de température assez considérable de l'air. Avec la date du passage de la moyenne température de vingt-quatre heures de l'air par 5 et coïncide plus bas la fin de la période de végétation. À la fin de la deuxième décade de novembre on observe le passage de la température par 0. On lie à ce passage la fin de la saison automnale.

Formé sur les éluvions du grès du sol et,, . La race dense se tapit superficiellement, c'est pourquoi les précipitations atmosphériques transsudent mal en profondeur qu'amène à un très fort écoulement superficiel et je laverai des sols. L'éluvion des grès pour les plantes.

L'étendue et la rapidité des pentes donne sur le degré de la manifestation de l'érosion d'eau et à vent. L'augmentation de la longueur la pente provoque l'augmentation de la masse de l'eau entrant vers l'aval, en raison de quoi augmente l'énergie destructive du flux.

À l'utilisation de la terre sous la construction des bâtiments et les promychlen-ÈME objets, la couche des chemins et les conduites de gaz d'eau la personne exerce sur le sol l'influence directe. En élevant les plantes cultivées, la personne exerce sur le sol l'influence indirecte, en retirant du sol avec la récolte les substances organiques et minérales; en apportant au sol de l'engrais et en la travaillant, la personne contribue à la restitution de la fertilité du sol.

Les ajournements diluviaux dans les éléments baissés du relief (selon les raisons des poutres, aux dépressions. Les ajournements diluviaux se sont formés par voie de par les flux fondus et pluviaux de l'eau non absorbés au sol, le document mol argileux démoli avec les pentes voisines du territoire. Les signes du diluvium sont le litage et une certaine des particules mécaniques le composant : plus grand s'affaissent plus haut selon la pente, les plus menu au pied des pentes. Dans les places du proche gisement des eaux souterraines ils sont salés. On forme Ici les sols des prés et lougovo-paludéens.

Par le type dominant du régime d'eau des sols du territoire de l'économie est non laveur – à profond (plus 10) le gisement des eaux souterraines. La source principale de l'humectation est les précipitations atmosphériques et dans les cas uniques et les eaux souterraines. Les sols des lignes de partage des eaux et leurs pentes sous les conditions de la formation se rapporte vers, la balance d'eau de qui est définie, avant tout, la quantité de précipitations atmosphériques.

– soutient indirectement les biosphères. C'est pourquoi délicat vers elle il faut examiner comme le groupe le plus important dans la protection complexe (intégrée) de la nature. La protection de cela de la ressource naturelle a pour but de la garder éternellement, constamment soutenir et augmenter la fertilité.

Une grande influence sur la croissance et le développement des plantes donne l'humidité de l'air. Si l'humidité de l'air tombe plus bas 30, la plante se développe non normalement. Le plus grand nombre des jours avec l'humidité basse vient sur l'heure d'été, et avec une haute humidité la plus grande quantité de jours vient pour la période d'hiver. Sur la réduction de l'humidité de l'air exerce l'influence la force et la direction des vents secs, qui augmentent la vapeur de l'humidité du sol et dessèchent l'air. Dans le terrain donné dominant sont les vents d'est, plus souvent des autres provoquant l'érosion à vent. Les vents d'est secs apportent en hiver les froids et les tempêtes de neige, et le printemps et l'été de la sécheresse et la chaleur torride, provoquant la défloraison des plantes. On observe souvent la vitesse du vent de 3-5 m/secondes parfois soufflent les vents avec 10-15 m/secondes

Le minimum des précipitations vient pour mars, avril et septembre. En mai, à la période, quand les plantes ont besoin des précipitations, eux tombe relativement peu. Cette circonstance se reflète extrêmement négativement sur le développement des céréales parce que les précipitations tombant d'été déjà non dans l'état de corriger les conséquences défavorables du printemps sec.